lundi 9 juin 2008

Question de semonce

Je m'étais promis de ne plus perdre de temps avec le site Conspiracy Watch qui refuse d'affronter les faits et déploie des arguments in abstracto, après avoir comme de juste entériné la version officielle (celle qui est précisément fausse). Ce comportement a un nom : c'est de la mauvaise foi et/ou de l'aveuglement - au choix. Ce peut être aussi les deux... Raison pour laquelle je réponds en passant, ravi de tenir sous la main un exemple aussi éclatant de déni de réel et de fausse posture critique. On remarquera surtout que dans les questions que pose béatement Rudy la Science Occulte, la plupart sont fausses, ridicules et/ou consternantes d'ignorance. On a droit de ne pas savoir exactement ce qui s'est produit le 911 (moi le premier!), mais il n'est pas acceptable de traiter de sujets qui sont si primordiaux et qu'on connaît si mal.
http://www.conspiracywatch.info/index.php?action=article&numero=157

"11 septembre.
Des questions persistantes… auxquelles les conspirationnistes se refusent toujours à répondre.


Des questions persistantes… auxquelles les conspirationnistes se refusent toujours à répondre

A supposer que les attaques du 11 septembre 2001 n'ont pas été perpétrées par dix-neuf djihadistes déterminés mais qu'elles sont le fruit d'un complot de grande envergure ourdi par le gouvernement des Etats-Unis, on imagine que leur préparation, leur mise au point et l'énergie qu'il a fallu mettre en œuvre pour dissimuler les preuves qu'il s'agissait d'un complot, a dû mobiliser des centaines – sinon des milliers – de complices.

Comment a-t-on pu mettre autant de personnes dans le secret tout en évitant que le complot ne s'ébruite avant le 11 septembre 2001 ? Comment se fait-il qu'aujourd'hui encore, huit ans après les faits, aucune personne impliquée de près ou de loin dans la préparation de ces attentats n'ait rompu le silence ?

A supposer qu'une clique de néo-conservateurs corrompus, sans foi ni loi, soit capable de planifier une attaque contre son propre pays, comment autant d'Américains ont-ils pu consentir à participer à l'assassinat de milliers de leurs concitoyens ?

Si le gouvernement américain a commandité ces attentats afin d'avoir un prétexte lui permettant d'intervenir en Irak, pour quelle raison n'a-t-il pas directement accusé Saddam Hussein ? Pourquoi commencer par tenir Al Qaïda pour responsable puis essayer, laborieusement, de trouver un lien entre Al Qaïda et Saddam Hussein ? Si le gouvernement américain est suffisamment habile pour fabriquer de fausses preuves impliquant Oussama Ben Laden dans les attentats du 11 septembre, pourquoi n'a-t-il pas fait de même concernant les liens entre Saddam Hussein et Al Qaïda – qu'un récent rapport du Pentagone dément d'ailleurs formellement ?

Images du crash du Boeing sur le Pentagone

Concernant le Pentagone :

Quel est l'intérêt, pour le gouvernement américain, de détourner un avion de ligne, de le faire se poser dans un endroit tenu secret, de débarquer ses passagers quelque part, de tirer un missile sur son propre ministère de la défense et de maquiller le tout en attentat terroriste ? Si le gouvernement américain a été capable d'envoyer deux avions de ligne dans les tours jumelles du World Trade Center, pourquoi n'a-t-il pas également envoyé le Boeing du vol 77 dans le Pentagone ? A supposer que les passagers du vol 77 soient encore en vie, où se trouvent-ils ? Et d'où viennent les corps qui ont été retrouvés et identifiés dans les décombres du bâtiment ? Comment sont-ils arrivés là si aucun avion ne s'est écrasé ? Quant à l'avion, s'il ne s'est pas écrasé, où se trouve-t-il ? Comment expliquer sa disparition ? Les témoins du crash du Boeing dans le Pentagone font-ils tous partie du complot ?

Concernant les Twin Towers :
Pourquoi envoyer des avions percuter les tours jumelles et ensuite faire s'effondrer les tours à coups de dynamites ? Pour quelle raison le gouvernement américain s'est-il senti obligé d'élaborer un plan aussi compliqué, alors qu'il eut été tout aussi simple d'accuser Al Qaïda d'avoir dynamité les tours ? Et puisque l'administration Bush avait besoin d'un prétexte pour déclencher des guerres en Afghanistan et en Irak, les crashs des avions dans les tours jumelles n'étaient-ils pas suffisants ? Pourquoi, en plus, les faire s'effondrer après que les avions s'y soient encastrés ? Et comment les services américains ont-ils pu trouver le temps de ceinturer les bâtiments d'explosifs sans que personne ne remarque rien ? Enfin, quelles sont les chances pour que ceux qui ont planifié une démolition si compliquée soient capables de prévoir les endroits exacts où les avions viendraient heurter les tours, et donc de préparer les tours pour qu'elles commencent à s'effondrer précisément à ces endroits ? Et quels sont les liens qui existent entre Larry Silverstein, le propriétaire du World Trade Center – qui aurait été au courant de tout – et le gouvernement des Etats-Unis ?

Concernant le bâtiment n° 7 du World Trade Center :
Pourquoi actionner la démolition contrôlée du WTC 7 à 17h20, après l'avoir vidée de ses occupants ? Si le gouvernement a planifié la destruction des bâtiments du WTC au mépris de la vie humaine, pourquoi a-t-il, à cette seule occasion, laissé tout un après-midi aux pompiers pour évacuer le bâtiment de tous ses occupants ?

Concernant le vol 93 qui s'est écrasé en Pennsylvanie :
Quel est l'intérêt, pour le gouvernement américain, d'abattre un avion de ligne civil au-dessus d'un champ ? Si le gouvernement américain a planifié les attentats de New York, en réussissant à envoyer deux avions se précipiter dans les tours du WTC, pourquoi n'a-t-il pas envoyé cet avion s'écraser sur le Capitole à Washington comme cela était prévu au départ ?

La thèse « 9/11 is an inside job » (tr. : « le 11 septembre a été planifié de l'intérieur ») n'est-elle pas le fruit d'une idéologie politique plutôt que la manifestation d'une recherche désintéressée de la vérité ? Pourquoi, par exemple, le 9/11 Truth Movement (tr. : « Mouvement pour la vérité sur le 11 septembre » ne s'intéresse-t-il pas aux groupes terroristes, et aux djihadistes en particulier ? Si l'on cherche vraiment la « vérité », pourquoi ne pas s'intéresser aussi aux éléments qui plaident dans le sens d'une implication d'Al Qaïda dans les attentats ?

D'ailleurs, pourquoi est-il si difficile de penser que des terroristes islamistes – qui avaient déjà attaqué, le 26 février 1993, les fondations du WTC, faisant 6 mort et plus de 1000 blessés – puissent être responsables des attentats ? N'est-il pas possible qu'Al Qaïda, qui a dit cent fois sa haine « de l'Amérique, des juifs et des croisés », ait pris pour cible les Etats-Unis ? Est-il à ce point inconcevable que les services secrets américains aient tout simplement pêché par incompétence dans leur échec à déjouer les attentats ?

Pourquoi les « chercheurs de vérité » du 9/11 Truth Movement font-ils confiance à des gens qui ont fait la preuve de leur amateurisme et de leur mauvaise foi ? Comment peuvent-il prendre au sérieux un individu comme Thierry Meyssan ? Un individu qui prend soin de préciser dans une note de bas de page de son livre que les avions de ligne qui ont frappé les tours ont pu être remplacés à la dernière minute par des drones (sic !) et que tout ça ne serait finalement qu'une immense hallucination collective ; un individu qui ne s'est pas rendu une seule fois aux Etats-Unis pour mener son « enquête » ; un individu dont les liens avec l'extrême droite sont notoires…"

Voici en guise de conclusion le petit commentaire amusé que j'envoie à Rudy la Science Occulte :

"Le besoin d’une foi puissante n’est pas la preuve d’une foi puissante, c’est plutôt le contraire. Quand on l’a, on peut se payer le luxe du scepticisme – on est assez sûr, assez ferme, assez solide, assez engagé pour cela. »
Nieztsche.

Vous me faites tellement bien rire avec vos questions fausses que j'interviens quand même pour vous révéler que vos questions n'ont factuellement quasiment aucun sens! Quand on ne connaît pas un évènement, on ne traite pas ceux qui remettent en question la version officielle de conspirationnistes, ce qui va vite devenir un compliment déguisé si on juge des étiquettes en fonction de la vérité, et non de la force... A vous lire, j'ai l'impression de parcourir la prose mal vieillie d'un scientifique de l'époque de Galilée qui soutiendrait mordicus que la version scientifique est juste (puisque ratifiée par le Vatican et les instances officielles occidentales) et que de ce fait la Terre n'est pas ronde, etc., etc. Malheureusement, de telles arguties sont ridicules et il serait peut-être temps, au lieu d'en découdre avec les arguments oiseux et superfétatoires, d'en revenir aux faits et de cesser les diversions grotesques et consternantes. Dans le prolongement de Galilée, nous affirmons que le WTC 7 ne s'est pas effondré des suites de ses incendies (!); que le Pentagone n'a pas été frappé par un Boeing 757-200 (!!); que les guerres d'Afghanistan et d'Irak étaient planifiées avant le 911 (!!!); et que le principal accusé officiel des attentats du 911 n'est toujours pas officiellement inculpé, ce qui explique peut-être qu'il n'ait toujours pas été retrouvé et que la farce de la guerre contre le terrorisme court toujours (!!!!).
Allez, Rudy, dessinez-moi une question!

1 commentaire:

Samuel a dit…

salut!!
ton commentaire est bien mais on le différencie difficilement -visuellement parlant- de la première partie du texte...
Sinon je pense qu'il est tjr interessant de répondre et d'expliquer que la thèse officielle ne tient pas la route, surtout devant ces tentatives d'amalgames (extreme droite...) !!
a bientot
le doc